23 septembre 2014

~~ AJACCIO ~~



Il n'y a qu'un secret pour mener le monde, c'est d'être fort, 
parce qu'il n'y a dans la force ni erreur, ni illusion: c'est le vrai, mis à nu.
Napoléon BONAPARTE.






L'homme n'est jamais si grand qu'à genoux devant Dieu. 
Napoléon BONAPARTE







Il est dans le caractère français d'exagérer, de se plaindre et de tout défigurer dès qu'on est mécontent. 
Napoléon BONAPARTE








Le vrai courage, c'est celui de trois heures du matin. 
Napoléon BONAPARTE







Vous devez tout voir, tout entendre et tout oublier.
Napoléon BONAPARTE







On ne peut pas faire semblant d'être courageux.
Napoléon BONAPARTE







L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir.
Napoléon BONAPARTE







On ne conduit le peuple qu'en lui montrant un avenir : un chef est un marchand d'espérance.
Napoléon BONAPARTE







Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera.
Napoléon BONAPARTE







Je sais, quand il le faut, quitter la peau du lion pour prendre celle du renard.
Napoléon BONAPARTE







Le peuple est le même partout. Quand on dore ses fers, il ne hait pas la servitude.
Napoléon BONAPARTE







La vie est un songe léger qui se dissipe.
Napoléon BONAPARTE







En amour, la seule victoire, c'est la fuite.
Napoléon BONAPARTE








Les règlements sont faits pour les médiocres et les indécis. 
Rien de grand ne se fait sans l'imagination.
Napoléon BONAPARTE







L'impossible est le refuge des poltrons.
Napoléon BONAPARTE







On déjoue beaucoup de choses en feignant de ne pas les voir.
Napoléon BONAPARTE







On devient l'homme de son uniforme.
Napoléon BONAPARTE







Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : 
à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.
Napoléon BONAPARTE







Je gagne mes batailles avec le rêve de mes soldats.
Napoléon BONAPARTE







Je redoute trois journaux plus que 100.000 baïonnettes.
Napoléon BONAPARTE







Je ne voudrais pas être à la place de Dieu, c'est un cul de sac.
Napoléon BONAPARTE







Les peuples passent, les trônes s'écroulent, l'église demeure.
Napoléon BONAPARTE







Jean-Toussaint DESANTI (1914 - 2002) Philosophe, est né et a vécu dans cette maison.  
"Je suis né à la fois en Corse et ailleurs... 
mais en des temps différents. 
La Corse c'est la lumière et aussi la précision des formes, 
choses qui concernent la philosophie""







Un trône n'est qu'une planche garnie de velours.
Napoléon BONAPARTE







Il y a tant de lois qu'il n'y a personne exempt d'être pendu.
Napoléon BONAPARTE







Sachez écouter, et soyez sûr que le silence produit souvent le même effet que la science.
Napoléon BONAPARTE







L'avenir d'un enfant est l'oeuvre de sa mère.
Napoléon BONAPARTE







Qu'est ce que l'histoire, sinon une fable sur laquelle tout le monde est d'accord ?
Napoléon BONAPARTE







Les grands écrivains sont des radoteurs estimés.
Napoléon BONAPARTE







Il faut vouloir vivre et savoir mourir.
Napoléon BONAPARTE







Si vous escomptez avoir du succès dans le monde, promettez tout, ne donnez rien.
Napoléon BONAPARTE







Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole.
Napoléon BONAPARTE







La mort n'est rien, mais vivre vaincu et sans gloire, c'est mourir tous les jours.
Napoléon BONAPARTE







Le grand art, c'est de changer pendant la bataille.
Malheur au général qui arrive au combat avec un système.
Napoléon BONAPARTE







Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner.
Napoléon BONAPARTE







Pour une femme qui nous inspire quelque chose de bon, il y en a cent qui nous font faire des sottises.
Napoléon BONAPARTE 








Le moyen d'être cru est de rendre la vérité incroyable.
Napoléon BONAPARTE

Un tour de CORSE passe inévitablement par AJACCIO, ville natale de Tino ROSSI. ""Il y a en quelque sorte deux Ajaccio : la vieille ville concentrée autour du port, avec ses hautes bâtisses, sa rue Fesch, piétonne et animée, son marché et ses terrasses de cafés, et la partie plus moderne qui s'étire tout au long du grand boulevard de bord de mer dont les constructions se disséminent jusque sur les collines. Les environs d'Ajaccio méritent également qu'on s'y attarde : les îles Sanguinaires, les plages de Capo di Feno et la montagne toute proche... Bien sûr, on ne peut parler d'Ajaccio sans évoquer Napoléon, l'enfant du pays, maître de l'Europe et génie militaire et politique, pour d'autres tyran et boucher, mais nous n'entrerons pas dans cette discussion, et d'ailleurs à quoi bon? On ne refait pas l'Histoire, et les millions de morts ne se relèveront pas. Du reste, Tino Rossi mettra tout le monde d'accord: Aaaaah, Catarinetta belllla tchi-tchi, Marinellllaaa, Aja, Aja, Ajacciiiiiioooooo!!!"" Bonne semaine les amis. ThierryKarine.
Enregistrer un commentaire