08 septembre 2014

~~ BASTIA ~~


























































































































































































































































































































 
""L'histoire a amarré BASTIA au flanc d'une montagne haute de 900 mètres - l'épine dorsale du Cap Corse -  qui dévale dans la mer. Le choc frontal avec la Grande Bleue, les longues affinités génoises et romaines, l'énergie des gens du maquis devenus citadins l'ont rendue plus méditerranéenne que nature. C'est une ville à la fois pétulante et grave. Grave comme ces maisons altières, gaie comme ces églises baroques. Ce n'est pas pour rien que BASTIA est ville d'Art et d'Histoire."" Du Vieux Port à la Citadelle, nous avons arpenté ses ruelles pentues avec un regard pris en otage entre les pierres, la montagne et l'horizon. Demain, puisque tout le monde a été bien sage, nous mettrons le cap sur BONIFACIO. ThierryKarine.



Enregistrer un commentaire