28 septembre 2014

~~ EVISA ~~


Ce matin quand nous prenons la route d'EVISA entre Ajaccio et Calvi, un orage nocturne se dissipe sur les montagnes qui dominent le golfe de Porto en contrebas.







Le bleu du ciel n'est pas long à revenir. Sur les crêtes, des chèvres sont à peine étonnées de nous voir passer là avec tant d'émerveillement et de curiosité...























En venant de l'Est, le dernier village à quelques encablures d'Evisa se nomme CRISTINACCE. C'est là que nous rencontrons ce  sympathique et gaillard enfant du pays.































Une des premières maisons à l'entrée du village d'Evisa. Elles sont nombreuses à être déjà fermées. L'été s'éloigne, on regagne souvent le continent aux derniers jours de Septembre. Et pourtant c'est peut-être la plus belle saison sur l'Île de Beauté... Heureux sommes-nous de pouvoir en profiter ainsi sans compter...







EVISA
















"EVISA, village Corse : Si vous êtes à EVISA,  ce n'est pas par hasard... c'est pour y découvrir les moeurs et traditions rurales de l'Île de Beauté, pour s'imprégner de son identité. Ici les murs, les arbres, les paysages rappellent les pratiques des ancêtres, transmettent la culture rurale communautaire et solidaire... Laissez-vous entraîner dans cette atmosphère le temps d'une promenade..."






























"Les chants liturgiques traditionnels :  L'église est un lieu qui réunissait régulièrement dimanches et jours de fêtes hommes et femmes, petits et grands, où l'on pouvait parfois écouter paghjelle et choeurs traditionnels corses. L'émotion était forte, les coeurs vibraient sous la résonance des voix. La profondeur et l'âme des paroles suscitaient quelques larmes chez les plus sensibles, de l'épanouissement chez les autres. Il y avait même parfois une certaine rivalité entre les membres des chorales. Visiteur, si tu as l'occasion d'écouter ces chants traditionnels au cours d'une messe, d'un mariage ou d'un enterrement, imprègne-toi un moment de toute cette passion chère à la culture de notre île.""





































NEIGE

""Les séchoirs à châtaignes noirâtres
Ont revêtu leurs habits blancs.
Les fées qui ne sont jamais fatiguées
Les ont fait si majestueux
Les séchoirs à châtaignes noirâtres!

Les vieux chênes et les châtaigniers
Ont tous été habillés par le vent
Ils paradent comme des riches
Les vieux chênes et les châtaigniers!

Le soleil est éteint, le ciel pleure.
Plus de terre. Plus de montagne. Plus de maquis.

Une nuée de corbeaux croasse.
Malheur à celui qui n'a pas fait ses réserves de bois!

Le soleil est éteint, le ciel pleure.

Il neige, il neige, et il neige des fleurs,
Le blanc a recouvert le monde.
Le beau blé sera plus fort.
Pour les laboureurs et les bergers.
Il neige, il neige, et il neige des fleurs.""


Jacques-Toussaint VERSINI - Buscagliolu di Marignana



Aujourd'hui, on a bien du mal à imaginer la neige sur EVISA, village de montagne avec vue sur le magnifique Golfe de Porto. Puissions-nous venir voir neiger des fleurs ici l'hiver prochain...




















































Cochons sauvages dans les rues d'EVISA...







































J'aime l'âne si doux marchant le long des houx...
Il prend garde aux abeilles et bouche ses oreilles...
Il va près des fossés d'un petit pas cassé.
Il réfléchit toujours, ses yeux sont de velours.
Il reste à l'étable, fatigué, misérable.
Il a tant travaillé que ça vous fait pitié.
L'âne n'a pas eu d'orge car le maître est trop pauvre.
Il a sucé la corde puis a dormi dans l'ombre.

Il est l'âne si doux marchant le long des houx.

Francis Jammes


















Maisons closes, treilles en sommeil, grappes sucrées.... 
L'été règne encore sur ce début d'automne...















Chez les lézards, elle peut repousser double...























Demain puisque tout le monde est bien sage en ce début d'automne, nous nous promènerons sur les rivages du magnifique Golfe de PORTO, en contrebas de la paisible EVISA... Bon lundi et bonne semaine les amis. ThierryKarine.



Enregistrer un commentaire